Le « Tire-valsé » : récolte des offrandes pour le Mariage Bondieu

MARCHE SUR LE FEU : EPISODE 2

Nous vous avons déjà montré le personnage d’ARJUNA, symboliquement uni à la déesse Draupadi lors d’une cérémonie dite du « Mariage Bondieu », sans laquelle les marches sur le feu n’auraient aucun sens (voir album « ARJUNA »). Si les cérémonies propres au mariage débutent généralement à la nuit tombée par des honneurs rendus à toutes les divinités (« pujas »), il ne faut pas oublier ce qui se déroule en dehors du temple en parallèle à celles-ci. En effet, durant toute la soirée et même une bonne partie de la nuit, les fidèles se rendront plusieurs fois en cortège au domicile de leurs coreligionnaires voisins en vue de récolter des offrandes pour les futurs époux, Draupadi et Arjuna. C’est l’étape du « valsé » ou « tire-valsé ». De riches et abondants plateaux garnis de fruits, de gâteaux, d’encens ou d’autres présents sont récupérés tout au long du cortège par le pusari (prêtre local) au son des tambours sacrés cérémoniels, au domicile des fidèles avoisinants. Ces offrandes seront ensuite déposées sur de larges feuilles de bananiers posées au sol devant le « manivelé », l’autel qui accueille(ra) les représentations des époux, devant une assistance acquise à leur cause, comme dans n’importe quel mariage. Tard dans la nuit, lorsque prendra fin la cérémonie du mariage Bondieu, les offrandes seront redistribuées entre chacun des convives, qu’ils soient ou non pratiquants, et quel que soit leur statut social.

Texte et photos © Brieuc Coessens

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé ! © Zembrocal Mag/ Brieuc Coessens